Les experts immobiliers réalisent des estimations payantes ayant pour objectif la réalisation d’un rapport officiel approuvant l’expertise du bien dans des cas bien précis. Pour la vente d’un bien, un agent immobilier suffira, mais dans d’autres cas, il faudra un expert.

Une profession qui demande des compétences

La profession d’expert immobilier n’est pas une profession réglementée. C’est une activité qui demande et nécessite des compétences juridiques et techniques qui se rapporte à l’urbanisme, la construction, les assurances …
Un expert immobilier est en mesure de déterminer la valeur vénale ou locative d’un bien immobilier, en quelques sortes il va réaliser une estimation non gratuite mais payante car il doit constituer un dossier très complexe avec des multitudes de critères et des recherches administrative auprès de différents organismes.

 

Une mission juste et précise

L’expert immobilier est avant tout un professionnel indépendant, il a pour mission de définir en toute justesse et intégrité le juste prix. Il doit procéder à une expertise immobilière, une formalité qui engage sa responsabilité avec des actes écrits. Dans ce rapport officiel, il donne un avis économique et/ou technique qui servira à vous protéger et à vous éclairer dans le cas d’une procédure ou d’un litige. Cependant, sachez que ce rapport formel doit toujours être précédé d’une analyse approfondie.
Les diverses demandent d’expertises : le propriétaire du bien lui-même, lorsqu'il envisage de le vendre ou de le transmettre à ses héritiers, mais aussi des tiers « extérieurs » : juge, notaire, services fiscaux, assureur, gestionnaire de patrimoine, syndic...
Le juge et les services fiscaux peuvent ainsi vouloir connaître la valeur du bien dans le cadre d'un contentieux, le notaire dans celui d'une succession, l'agent immobilier ou le syndic dans celui d'une vente, l'assureur dans celui d'un contrat et le comptable dans le cadre d’une valorisation d’actif.

 

Une certification officielle

En Europe, il existe, depuis plusieurs années, une certification officielle qui reconnaît la compétence et le sérieux des experts immobiliers, c’est la certification REV (Recognised European Valuer), gage de sérieux et de compétences en matière d’expertise. La certification est attribuée pour une période de cinq ans, à l'issue desquelles l'expert titulaire doit présenter un nouveau dossier.

 

Dans quel cas faire appel à un expert immobilier ?

Lors d’un divorce, une succession, une donation, pour un prêt bancaire, une déclaration d’impôt sur la fortune, expropriation, éviction … il est fortement conseillé dans ces cas précis de faire intervenir un expert immobilier qui vas faire un audit de votre immeuble avec un dossier précis et complet. Les demandeurs d'une expertise peuvent être très divers : le propriétaire du bien lui-même, lorsqu'il envisage de le vendre ou de le transmettre à ses héritiers, mais aussi des tiers « extérieurs » : juge, notaire, services fiscaux, assureur, gestionnaire de patrimoine, syndic...
Le juge et les services fiscaux peuvent ainsi vouloir connaître la valeur du bien dans le cadre d'un contentieux, le notaire dans celui d'une succession, l'agent immobilier ou le syndic dans celui d'une vente, l'assureur dans celui d'un contrat et le comptable dans le cadre d’une valorisation d’actif.